Le recrutement engagé avec Le Bon Candidat

Notre priorité : Construire l'avenir des enfants

Dans sa volonté de centrer son activité sur l’humain Le Bon Candidat souhaite se diversifier et contribuer à l’accompagnement des plus jeunes.
En ce sens Le Bon Candidat a décidé de créer sa propre association « Le Bon Candidat Association ».

Notre but est de promouvoir l’éducation et la culture pour les plus jeunes en France et à travers le monde. Nous souhaitons donc mettre en place divers projets sociaux éducatifs.

Juillet 2019

Le temple de POKHARA

Considérée comme la deuxième ville la plus importante du Népal après Katmandou, Pokhara est une cité située au centre du pays, au bord du lac Phewa. Elle constitue un point d'entrée dans le grand tour des Annapurnas, un célèbre trek de l'Himalaya.

C’est ici que s’organise la prochaine étape du périple de notre routard.
Changement de décor. Nous voilà arrivés dans une ville bien plus importante.
Tarik s’enfonce dans la métropole et finit par se perdre entre les ruelles et la foule. La chaleur est toujours aussi accablante.
Difficile de se repérer.

Après plusieurs heures de marche à travers la ville, Tarik Afellous arrive enfin à destination.
Un temple bouddhiste niché sur les hauteurs de la cité.

Lobsang, le directeur du monastère nous accueille et nous entamons la visite des locaux.
Le temple est magnifique. Un véritable héritage culturel.
Tarik s’interroge sur la raison de sa venue. Sa mission première relative à notre association reste de faciliter l’accès à l’éducation des jeunes enfants à travers le monde.

Lobsang nous précise que son monastère héberge le camp de réfugiés HAMZA qui regroupe plus de 160 enfants orphelins tibétains.
L’excursion prend une tout autre tournure et le sens de notre visite se dessine.

Les bambins viennent nous saluer. Les sourires sont au rendez-vous.
Ici, les jeunes enfants viennent apprendre à lire, à écrire et à compter.

Les finances du monastère ne sont pas au beau fixe et le matériel scolaire fait défaut.

Véritable révélation pour Tarik. Notre globetrotter est touché par l’investissement des moines.
La cloche retentit, nous en profitons pour assister à une leçon.
Tout le monde est volontaire et chacun souhaite participer. A chaque question posée, c’est une farandole de doigts qui ciblent le plafond, le plus haut possible pour être interrogé.
Les leçons sont récitées en cœur.

Au deuxième jour, notre ambassadeur décide d’investir dans du matériel scolaire et démarre la distribution.
Les enfants à la file indienne, le calme est de mise.
Nous offrons à chacun le matériel scolaire nécessaire pour étudier dans de bonnes conditions.

Cahiers, stylos, gommes, colles, classeurs, règles, ramette de papier…

C’est avec joie que nos jeunes élèves prennent possession de leurs nouveaux outils.
L’heure est au dessin. Tout le monde se retrouve autour d’un goûter.

Il est temps pour notre aventurier de retourner affronter la foule dans les ruelles de POKHARA.

Lobsang nous remercie chaudement pour notre investissement. Notre participation nous paraît dérisoire en contrepartie de ses remerciements.
Ce dernier nous précise que les visites sont rares et les donations d’autant plus.

C’est avec le souhait de se revoir très vite que les deux compères se saluent.

Tarik finit par disparaître au milieu du grouillement de la cité.

Juin 2019

Alerte à l'éléphant

Bienvenue dans le parc national de Bardia. Vaste réserve naturelle qui s’étend sur plus de 1 000 km2 à l’Ouest du Népal.
Pythons géants, rhinocéros, éléphants sauvages, crocodiles, singes, des centaines d’oiseaux, ou encore des tigres du Bengale se partagent l’espace dans une des réserves les plus protégées du pays.
Ici, la cohabitation entre les habitants de la région et la faune du parc national n’est pas toujours des plus harmonieuses.
C’est en réponse à l’appel d’un établissement scolaire implanté en bordure du parc que nous avons décidé de marquer un nouvel arrêt.

L’histoire n’est pas des plus banales. En effet, Jagat, notre guide local nous raconte la mésaventure vécue par les jeunes élèves de cette école.
Quelques semaines auparavant l’équipe scolaire a retrouvé l’école dévastée. La cause est simple, des sacs de nourriture oubliés dans une salle de classe.
Attiré par les provisions, un troupeau d’éléphants sauvages a fait irruption en saccageant tout sur son passage. Les locaux et les affaires des enfants sont en piteux état.
Fort heureusement l’attaque a eu lieu en pleine nuit.

À la suite de cet incident, un élan de générosité a soulevé les habitants du village voisin.
Tout le monde a participé à la reconstruction de l’établissement. Petits et grands, main dans la main pour réfectionner l’école.
LE BON CANDIDAT Association a décidé de prêter main forte. Accompagnés de notre guide Jagat, nous apportons aux élèves un soutien matériel. Cahiers, classeurs, crayons, gommes, stylos, feutres, règles, colles ou encore feuilles de papiers…

Nous en profitons également pour rapporter des équipements sportifs. Ballons en tout genre, raquettes, filets….

Touché par l’accueil des enfants et l’élan de solidarité local, notre globetrotter a souhaité soutenir la réfection de l’école.
Oui mais comment ?
La réponse est unanime. Les enfants travaillent aujourd’hui à même la chappe de béton dans des salles assez vétustes.
Les salles mal isolées sont très froides en hiver. Les bambins peinent à travailler et les professeurs à enseigner.
L’équipe scolaire nous sollicite pour la réfection des sols. Le budget est aujourd’hui trop conséquent pour ces derniers.
Le projet est lancé. Nous contactons des entrepreneurs de la région pour réaliser les travaux.
L’école compte aujourd’hui 70 élèves répartis dans quatre classes.
Après plusieurs jours d’intervention, les sols sont aujourd’hui flambant neufs.

Une action qui peut paraitre anodine mais qui apporte un véritable confort pour l’apprentissage de ces jeunes élèves.

L’heures des aurevoirs est arrivée.
C’est le cœur rempli d’émotion que Jagat nous salue et nous remercie pour notre initiative apportée auprès de l’école de son enfance.

Juin 2019

A l’ombre des Manguiers

Toujours à l’écoute de nouveaux programmes humanitaires à destination des enfants à travers le monde, notre globe-trotter, Tarik Afellous a décidé d’intervenir sur un nouveau projet au Népal.
Le rendez-vous est pris et les billets d’avions aussi.

Nous voilà arrivés à LUMBINI, petite ville népalaise située à 15 Kilomètres au nord de la frontière indienne. C’est ici que notre ambassadeur du BON CANDIDAT Association a posé ses valises.
Petite ville reconnue comme étant le lieu de naissance traditionnel de BOUDDHA, la cité est arborée de temples.
Premier échange avec Hassib, notre contact local. L’accueil est chaleureux et convivial.
Nos deux compères arpentent les rues de la ville à mobylette et finissent par se perdre dans un chemin de terre au bout duquel on aperçoit une école en chantier.

En bord de piste on aperçoit quelques maisons. Murs en torchis et toits de chaume.
Bien loin des splendides temples, on découvre ici une partie du village bien plus véritable.
A peine arrivés, la cloche résonne et les enfants sortis d’un peu partout convergent vers l’école.
Le bâtiment est en travaux. Hassib nous apprend que le chantier a démarré il y a plus de cinq ans mais n’a jamais véritablement avancé. Quoi qu’il en soit, notre présence n’est pas liée à la réfection de l’école. L’état est sensé s’en charger. Il finance déjà le salaire d’un professeur, les trois autres étant bénévoles, tout comme le directeur.
La visite commence sous une chaleur accablante. Après un rapide tour dans les salles de classe, notre représentant est interpelé par le manque de moyens.
Les sacs de riz remplacent les sacs d’école. Ici on partage les feuilles et les quelques stylos. La cour de récréation est vide. Vide d’arbres, vide de jeux, vide d’enfants…
Pourtant on compte aujourd’hui 150 élèves dans l’établissement.
La cloche résonne une nouvelle fois, annonçant la fin de l’étude. Les enfants traversent l’école en courant et finissent par se réfugier de l’autre côté du chemin, à l’ombre des Manguiers.

On comprend tout naturellement que la chaleur reste difficilement supportable.
Hassib et Tarik repartent en direction du centre à la recherche d’un producteur local.
Notre projet démarre et la fabrication de 150 sacs à dos aussi. Notre ambassadeur prête main forte et participe à la conception.

Quelques jours plus tard, nous voilà de retour à l’école. On retrouve tous les étudiants à l’ombre des grands arbres. La distribution peut commencer.

Les sacs remplis de cahiers, stylos, crayons, feutres, gommes, tubes de colle (…) sont répartis entre tous les enfants.
La journée se termine sous les manguiers. Les sourires sont de mise, mission accomplie…

Mai 2019

L'après projet

Suite à notre intervention auprès des élèves de l'école de d'ID EL HAJ, nous avions à cœur de prendre des nouvelles.
Les souvenirs de l'inauguration restent encore très présents.
Toute l'équipe se remémore la joie des enfants et ces instants festifs.
C'est grâce à nos partenaires locaux que nous avons pu récupérer quelques visuels.
Les enfants étudient sereinement.
Chacun son bureau, sa chaise, ses cahiers et ses stylos.
Les jeunes sont attentifs et appliqués.
Les visages nous sont familiers et c'est avec un plaisir non dissimulé que nous les voyons évoluer dans leur nouvelle école.
L'envoi de matériel scolaire est de nouveau en préparation...

Mars 2019

Inauguration de l'école

L'école est terminée et les cours ont démarré.
Pour clôturer ce projet, nous avions tous à cœur de découvrir l'établissement.
Billets d'avions réservés, quelques heures de voiture en perspective, un peu de marche et nous voilà arrivés.
Aux portes du village, l'accueil est particulièrement chaleureux.
On entre dans la commune, accompagnés des enfants. A l'approche de l'école, on entend de la musique et des chants.



Un spectacle est organisé en notre honneur.
Tous les membres du village sont présents. Les hommes, les femmes et les enfants... Des plus jeunes aux plus âgés. Tout le monde veut participer.
Nous attendons l'arrivée du maire et de la municipalité, le temps pour nous d'entamer les présentations et d'échanger avec les enfants.
Quelques sourires timides, la barrière de la langue joue pour beaucoup.
On tente les quelques mots arabes que nous connaissons, les rires éclatent et probablement quelques moqueries. La glace est brisée.



Tout le monde est enfin présent, les festivités commencent.
Spectacle musical, chant et danse, la fête bat son plein.
L'occasion pour toute l'équipe de s'intégrer, d'échanger et de partager.
Nous voilà tiraillés entre enfants et adultes, entre jeux de ballons et histoire du village.
Personne ne veut en perdre une miette. Les échanges sont vrais, passionnants et poignants.


Un grand goûter est organisé. Les professeurs de l'école en profitent pour récompenser les meilleurs élèves de la classe.
Notre équipe en profite également pour visiter les locaux et distribuer un maximum de matériel scolaire. Profitons-en également pour offrir quelques cadeaux.
Notre équipe reste admirative devant l'implication et la bienveillance de chacun.

Les enfants nous ont adoptés, il devient difficile d'envisager de les quitter.
La journée prend fin, il est temps de partir.
Le cœur rempli d'émotion, toute l'équipe est saluée et remerciée.
Nos partenaires locaux, représentants de l'Association AIDC nous ont réservé une dernière surprise, la remise d'un diplôme formel de l'école nous remerciant pour notre initiative.
Une dernière photo en souvenir de notre passage.

L'équipe repart en direction du van.
En traversant le village, arrêt obligatoire chez nos nouveaux amis pour partager un dernier thé.
Sur le chemin du retour, le silence est de mise. Chacun se remémore les beaux souvenirs de la journée.
Voilà le sens de notre activité, voilà le sens de notre implication au quotidien, voilà ce que nous voulons faire.
Fin de ce beau projet, à très bientôt pour de prochains.

Un dernier grand remerciement à nos partenaires locaux pour leur accueil chaleureux.
Et par-dessus tout un énorme remerciement à nos partenaires commerciaux, nos clients, sans qui rien ne serait possible.
Grâce à votre confiance, grâce à votre suivi et par le biais de nos échanges commerciaux, vous participez pleinement au financement de ces actions caritatives.
Sans oublier évidement tous les candidats qui prennent part de près ou de loin à l’évolution de notre structure.
Toute l’équipe du BON CANDIDAT Recrutement vous remercie.

Janvier 2019

Fin des travaux au Maroc

Fier de son investissement auprès des enfants Marocains, l’équipe du BON CANDIDAT ASSOCIATION est heureuse de vous annoncer l’ouverture de l’école.
Il aura fallu plusieurs mois à nos partenaires locaux pour venir à bout de ce nouveau chantier.
Beaucoup d’investissement et une motivation sans faille auront permis de réaliser ce beau projet.

On a ajouté un peu de couleur, des bureaux, des chaises, un tableau.
On a vu pousser un toit, des murs et une cour de récréation.
On a vu arriver des femmes analphabètes dans la journée.
On a surtout vu apparaître de grands sourires à l’arrivée des enfants.

Emerveillés par les nouveaux locaux, c’est avec beaucoup de plaisir que ces derniers ont pris place dans la nouvelle salle de classe.
Chacun ses affaires et chacun son bureau.
A l’arrivé du professeur, ça y est les cours peuvent commencer.

C’est dans ces moments que notre activité prend tout son sens.
Voilà pourquoi l’équipe au complète du BON CANDIDAT Recrutement sera présente le samedi 09/02/19 pour l’inauguration du nouveau bâtiment.
En souvenir de notre passage une belle fresque murale sur les murs de l’école.

Janvier 2019

Avancement des travaux au Maroc

En ce début d’année 2019, il est temps de s’assurer de l’avancement des travaux de notre école au MAROC.

Pas de trêve pour l’équipe du BON CANDIDAT ASSOCIATION, les ouvriers travaillent d’arrache-pied .
Toujours animé par la volonté d’offrir aux jeunes et aux femmes du village un lieu d’apprentissage décent.


Les travaux avancent à grand pas.
Il fait chaud, les charges sont lourdes et les journées bien longues mais rien n’altère la motivation de nos partenaires locaux.

Encore un peu de ciment, on ajoute des parpaings, portes et fenêtres et le chantier arrivera à terme.
Réouverture et inauguration prévues début février.

Toute l’équipe du BON CANDIDAT sera présente pour partager ce moment avec les enfants.
Emotion garantie.

Décembre 2018

Construction d'une école au Maroc

Fort de ses premières interventions, LE BON CANDIDAT ASSOCIATION reprend de l’activité.

Notre Ambassadeur a, cette fois ci, posé ses bagages au MAROC, dans le village de ID EL HAJ, entre AGADIR et ESSAOUIRA.

En relation avec l’association AIDC, Association ID EL HAJ pour le développement et la coopération au MAROC, nous voilà investis dans un nouveau projet à destination des femmes et des enfants de la région.
Perdu entre mer et montagne, dans ce village voisin de la commune de IMSOUANE, notre collègue découvre les vestiges d’une ancienne maison en ruine, utilisée aujourd’hui comme un lieu d’apprentissage pour jeunes femmes analphabètes et pour jeunes enfants.

Ni portes, ni fenêtres, ni chaises, ni bureaux, seulement quelques bouts de murs et une partie de toiture. Ici on voit de jeunes enfants courir entre gravas et bouts de verres. Des tiges de fer sortent des murs…

Et pourtant à l’approche du bâtiment, on entend des rires, des leçons récitées, des enfants jouer.
On aperçoit des femmes travailler, des bambins démarrer une partie de marelle et un professeur donner des cours.
Ici les leçons sont données par des voisins bénévoles.
Une association locale tenue par des habitants bienveillants.

La seule ombre au tableau, le manque de moyen pour leur permettre d’étudier dans de bonnes conditions.
Notre Ambassadeur nous contacte et nous fait part de son ressenti la voix remplie d’émotion.
Imaginons un toit, des murs, un tableau, des bureaux…. Imaginons une cour de récréation, une bibliothèque ou encore des ballons…

La décision est prise et le nouveau projet lancé : La création d’un véritable établissement destiné à l’éducation !

Octobre 2018

Rentrée des classes

Les bancs de l'école sont déjà remplis et les cours de récré aussi. Pour cette rentrée scolaire, LE BON CANDIDAT Association a accompagné quelques écoliers. Matériel scolaire, trousses, cahiers, classeurs, cartables et toutes les fournitures nécessaires pour une bonne année !
Pour aider son prochain il n'est pas toujours nécessaire d'aller à l'autre bout du monde.

En partenariat avec ADJ11, une association qui procure entre autres des cours de soutiens scolaires à des enfants bénévolement, nous voilà arrivés dans le 11eme arrondissement.
Une dizaine de jeunes inscrits au soutien scolaire désireux d’apprendre dans de bonnes conditions.

Tous réunis autour d’un goûter, la distribution commence…
Un vrai moment de partage, beaucoup d’affection et l’envie de bien faire de part et d’autre.

Merci pour tous ces sourires.
A vos stylos et bonne rentrée.

Septembre 2018

Fin du projet école

Suite et fin de ce beau projet mené par LE BON CANDIDAT ASSOCIATION. Démarrée il y a plus de 9 mois, la rénovation de l'école balinaise est désormais terminée.

L'inauguration et la rentrée des classes ont eu lieu début septembre dans un esprit de convivialité. Beaucoup de rires et de sourires, de jeux et d'amusements. Un véritable coup de pouce pour les professeurs bénévoles et pour tous ces jeunes élèves.

Un grand merci à nos partenaires et amis locaux !
C’est avec le cœur lourd, des souvenirs plein la tête et la promesse de revenir au plus vite que notre collègue est rentré.

De retour en France le bilan est simple : continuons notre investissement du quotidien dans notre activité Recrutement. De la réussite du BON CANDIDAT découlera le financement de projets toujours plus forts et toujours plus grands.

Terima Kasih !

Août 2018

Aide aux victimes du séisme

Recrutons Engagé !! Suite aux récents séismes ayant frappé l'Indonésie LE BON CANDIDAT Association a décidé de venir en aide à nos partenaires et amis locaux.

Une goutte d'eau dans un océan en comparaison des dégâts engendrés par ces tremblements de terre mais une goutte d'eau quand même.

Août 2018

Au détour d'une ruelle à Lombok

En déplacement en Indonésie dans le cadre de la rénovation d’une école Balinaise, notre globe-trotter a eu écho des difficultés d’un orphelinat d'enfants aveugles à LOMBOK.
Un passage imprévu au détour d’une ruelle de MATARAM.
Nous voilà accueillis par l’association LOMBOK FORGOTTEN CHILDREN.
Une trentaine d'adolescents délaissés de tous et évoluant dans un environnement insalubre.
Touchés par la situation, nous avons décidé de leur donner un coup de pouce.

C’est donc accompagné des éducateurs de l’établissement que nous voilà partis dans l’achats de produits de première nécessité.
Brosses à dent, Savons, Serviettes, Riz, lait, Biscuits, Boissons…. Des produits basiques, malheureusement difficilement accessibles pour ces jeunes gens.
Découverte, Rires et Sourires, une journée tournée sur une idée simple : le partage.
Après les récents tremblements de terre, Content de voir notre bon samaritain de retour et toujours aussi passionné.
Et si nous inventions de nouvelles couleurs?

Juillet 2018

Réfection d'une école à Bali

Le Bon Candidat Association continu de s’investir auprès des enfants du globe.
Nouvelle étape et nouveaux projets.

Pris d’affection pour les enfants d’un village indonésien, nous avons décidé de leur permettre d’étudier de la façon la plus favorable possible. Après de nombreux échanges avec nos partenaires locaux et plus précisément avec le chef du village, nous nous sommes entendus sur un projet commun : La remise à neuf de l’école. Dans un état particulièrement vétuste, elle accueille actuellement de nombreux enfants de tout âge. Quelques murs, un toit vieillissant, des fenêtres et des portes en mauvais état et bien trop peu de bureaux pour tant d’élèves.

Avec beaucoup de motivation, du savoir faire local et la participation d’habitants du village, les travaux avancent à grands pas. Nous avons fait appel à un ébéniste sur place pour créer de nouveaux bureaux de toutes pièces. Certains membres du village se sont trouvés de nouvelles vocations. Grâce au financement de l’association et à l’implication des partenaires locaux, nous voilà investis pour la remise à neuf de cette école… Encore et toujours de la couleur, soyons à la hauteur des rêves de ces jeunes enfants !

Avril 2018

Distribution de materiel scolaire à Cuba

Nos projets vont bon train, Le Bon Candidat Association s'investi et participe à un événement socioculturel à destination des enfants, de la famille et de la communauté Cubaine.
Dans le cadre de journées de donations, nos deux émissaires en partenariat avec des organismes locaux participent à la distribution de matériels scolaires et de jouets éducatifs à destination des enfants de la Havane.

Accueillis chaleureusement par les élèves, il s’agit avant tout d’un moment de partage.
Entre apprentissage, rires, jeux et découverte... Et si nous ajoutions un peu de couleur?


En partenariat avec

Avril 2018

Le bon candidat à Cuba

Notre premier projet nous emmène à Cuba, Le Bon Candidat Association participe le lundi 16 Avril 2018 à la journée d’Activité socioculturelle pour l'union familiale et communautaire à la Havane.
Le thème de cette journée est la Contribution internationale pour éduquer les enfants.

Deux de nos consultants se rendent sur place et vont procéder à une donation de matériel scolaire, tableaux d’école et ordinateurs pour trois classes d’enfants de 3 à 12 ans.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.