Le recrutement engagé avec Le Bon Candidat

Juin 2019

Alerte à l'éléphant

Bienvenue dans le parc national de Bardia. Vaste réserve naturelle qui s’étend sur plus de 1 000 km2 à l’Ouest du Népal.
Pythons géants, rhinocéros, éléphants sauvages, crocodiles, singes, des centaines d’oiseaux, ou encore des tigres du Bengale se partagent l’espace dans une des réserves les plus protégées du pays.
Ici, la cohabitation entre les habitants de la région et la faune du parc national n’est pas toujours des plus harmonieuses.
C’est en réponse à l’appel d’un établissement scolaire implanté en bordure du parc que nous avons décidé de marquer un nouvel arrêt.

L’histoire n’est pas des plus banales. En effet, Jagat, notre guide local nous raconte la mésaventure vécue par les jeunes élèves de cette école.
Quelques semaines auparavant l’équipe scolaire a retrouvé l’école dévastée. La cause est simple, des sacs de nourriture oubliés dans une salle de classe.
Attiré par les provisions, un troupeau d’éléphants sauvages a fait irruption en saccageant tout sur son passage. Les locaux et les affaires des enfants sont en piteux état.
Fort heureusement l’attaque a eu lieu en pleine nuit.

À la suite de cet incident, un élan de générosité a soulevé les habitants du village voisin.
Tout le monde a participé à la reconstruction de l’établissement. Petits et grands, main dans la main pour réfectionner l’école.
LE BON CANDIDAT Association a décidé de prêter main forte. Accompagnés de notre guide Jagat, nous apportons aux élèves un soutien matériel. Cahiers, classeurs, crayons, gommes, stylos, feutres, règles, colles ou encore feuilles de papiers…

Nous en profitons également pour rapporter des équipements sportifs. Ballons en tout genre, raquettes, filets….

Touché par l’accueil des enfants et l’élan de solidarité local, notre globetrotter a souhaité soutenir la réfection de l’école.
Oui mais comment ?
La réponse est unanime. Les enfants travaillent aujourd’hui à même la chappe de béton dans des salles assez vétustes.
Les salles mal isolées sont très froides en hiver. Les bambins peinent à travailler et les professeurs à enseigner.
L’équipe scolaire nous sollicite pour la réfection des sols. Le budget est aujourd’hui trop conséquent pour ces derniers.
Le projet est lancé. Nous contactons des entrepreneurs de la région pour réaliser les travaux.
L’école compte aujourd’hui 70 élèves répartis dans quatre classes.
Après plusieurs jours d’intervention, les sols sont aujourd’hui flambant neufs.

Une action qui peut paraitre anodine mais qui apporte un véritable confort pour l’apprentissage de ces jeunes élèves.

L’heures des aurevoirs est arrivée.
C’est le cœur rempli d’émotion que Jagat nous salue et nous remercie pour notre initiative apportée auprès de l’école de son enfance.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.